breve

Dernier week-end pour profiter de l’exposition au bassin de la Villette

11 décembre 2015

La COP21 se termine aujourd’hui pour les chefs d’Etats, mais le public parisien pourra encore profiter des démonstrateurs de Paris de l’Avenir tout au long de ce week-end. Située sur le bassin de la Villette aux métros Jaurès ou Stalingrad, l’exposition comprend une trentaine de stands parmi lesquelles des start-up et des grands groupes qui présentent, autour de quatre thèmes, leurs innovations pour l’environnement. L’énergie pour favoriser la transition énergétique, l’aménagement pour réduire le gaspillage énergétique, la mobilité pour développer des moyens de transports « verts » et l’économie circulaire pour encourager la réutilisation des ressources. Les équipes accueilleront encore les visiteurs jusqu’au dimanche 13 décembre et se feront un plaisir d’expliquer leur travail.




Koolicar : Un service de location de voiture entre particuliers

10 décembre 2015

Koolicar est une start-up fondée sur les principes de l’économie collaborative et des valeurs de partage afin de proposer des innovations qui accompagnent l’évolution des comportements. L’équipe a donc conçu un boitier qui permet de louer sa voiture à un tiers, en toute sécurité et sans échange de clefs. Koolicar est partenaire de la MAIF qui assure le locataire et le propriétaire du véhicule, pendant toute la durée de la location. Les membres sont présents sur leur stand au bassin de la Villette pour expliquer le fonctionnement du boitier et de la plateforme web dédiée.

© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome



Compagnie parisienne d’aquaponie : Un réseau de distribution de fruits et légumes connecté

10 décembre 2015

« L’aquaponie est une branche de la culture aquatique qui associe un élevage de poissons en symbiose avec une culture de végétaux ». La Compagnie parisienne d’aquaponie, présente lors de l’exposition Paris de l’Avenir au bassin de la Villette, propose de mutualiser les différentes solutions de production en milieu urbain. Avec un réseau de distribution local connecté, les utilisateurs pourront commander et se faire livrer directement depuis les centres de production grâce à une application pour smartphone.

© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome



CitizenWatt : Evaluer sa consommation électrique pour réaliser des économies

10 décembre 2015

Bénéficiant du soutien de la mairie de Paris et de l’expertise de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) et de RTE (Réseau de transport d’électricité), le stand de CitizenWatt au bassin de la Villette, propose au public de découvrir un outil pédagogique et sécurisé qui permet d’évaluer sa consommation électrique en temps réel ; en kiloWatt heure, en euros et en CO2. Cette solution s’inscrit dans une démarche de sciences et technologies participatives et incite le plus grand nombre à fabriquer son propre capteur, lors d’ateliers basés sur la convivialité et où l’on peut échanger collectivement.




© Sylvestre Rome

ERDF : Sensibiliser aux enjeux posés par la recharge des véhicules électriques

10 décembre 2015

Sur le bassin de la Villette, les démonstrateurs du stand d’ERDF accueillent les visiteurs pour les sensibiliser aux enjeux posés par la recharge des véhicules électriques et plus particulièrement sur la différence d’impact sur l’environnement, entre une recharge normale et une recharge accélérée.

Un premier atelier invite le public à placer des voitures en modèle réduit sur des bornes de recharges, plus ou moins rapides. Grâce à un écran connecté, les visiteurs peuvent voir la consommation électrique imposée au réseau selon leur choix. Un animateur expliquera les implications pour le dimensionnement du réseau. Un second atelier met à disposition des visiteurs une tablette tactile, sur laquelle figure une carte des rues de Paris. Il faut alors « placer » une borne de recharge sur le plan et choisir sa puissance. Un point vert signifie que le réseau supporte cette borne, un point rouge indique que placer une telle borne à cet endroit nécessiterai d’important travaux pour renforcer le réseau.

ERDF cherche à montrer avec ces deux ateliers les enjeux, en termes de recharge, posés par la mise en place d’un parc de véhicules électriques à grande échelle.




France Energie Eolienne : L’énergie éolienne au service de la transition énergétique

9 décembre 2015

France Energie Eolienne présente sur son stand au bassin de la Villette, ouvert jusqu’au dimanche 13 décembre, une maquette d’éolienne et explique les enjeux à la fois techniques et environnementaux du montage d’un parc éolien. Les équipes de France Energie Eolienne sont là pour faire découvrir au public parisien en quoi l’énergie issue du vent est une solution pour le climat.




Carbon Clean Solutions : Capter le CO2 avant qu’il n’arrive dans l’atmosphère

9 décembre 2015

Quoi de mieux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, que capter le gaz nocif directement à la source ? C’est l’objectif que s’est fixé la société Carbon Clean Solutions en développant un procédé permettant de récupérer le CO2 émit par les cheminées industrielles. Les visiteurs passionnées de chimie et ceux souhaitant en apprendre plus pourront découvrir sur le stand de ce démonstrateur le fonctionnement de ce procédé, composée d’un détendeur, d’un filtre, d’un extracteur et d’un récupérateur.

 




Ecologic Sense et Joul : Un bus qui mesure la pollution

9 décembre 2015

Les deux sociétés Ecologic Sense et Joul ont fondé le projet GreenZenBus, il s’agit d’un système embarqué sur les bus pour mesurer, en temps réel, la pollution atmosphérique au niveau des voies de circulation. Le GreenZenBus est en cours d’expérimentation. Il devrait, à court terme, devenir un outil d’aide à la décision pour les collectivités et un moyen d’informer les usagers. Les deux sociétés espèrent d’ailleurs en faire un instrument de lutte contre le changement climatique via une meilleure compréhension de la pollution atmosphérique.




© Sylvestre Rome

EVESA : Eclairer mieux pour consommer moins

10 décembre 2015

EVESA est la société responsable de l’éclairage public et de la signalisation lumineuse de la ville de Paris suite à la mise en œuvre du Marché à performance énergétique (MPE), voté en 2011. Ce plan a pour objectif de répondre à l’un des enjeux principaux du Plan climat, la réduction de 30% des consommations énergétiques de l’ensemble de l’éclairage urbain parisien, d’ici 2020, ce qui comprend : l’éclairage public, la signalisation lumineuse et les illuminations.

Depuis sa création en 2011, 20 500 luminaires et 10 000 sources de feux tricolores ont été remplacés par des technologies plus performantes, comme la technologie LED, des matériels moins consommateurs et un mobilier plus respectueux du patrimoine et de l’identité de « la ville lumière ». Aujourd’hui, les économies d’énergie dépassent 18%, l’équivalent du parc d’éclairage d’une ville de 400 000 habitants. EVESA accompagne également la ville de Paris pour proposer et installer des solutions d’éclairage innovantes au service des parisiens et de la ville de demain.




EREIE : Une pompe à chaleur qui récupère l’énergie perdue des eaux usées

8 décembre 2015

PAC Facteur 7 est une pompe à chaleur qui capte les calories contenues dans les eaux grises, c’est-à-dire les eaux sales produites quotidiennement comme celles issues du lavage de vaisselle, des mains ou des bains et douches. Ce dispositif imaginé et conçu par la société EREIE peut faire passer une eau de 10 à 27°C et permet ainsi de diminuer sa consommation énergétique de près de 60%, en utilisant simplement de la chaleur perdue, donc gratuite. De plus la source d’énergie issue des eaux grises est constante toute l’année.

© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome



DHL : La réalité augmentée pour découvrir la Formule – E

8 décembre 2015

La société de transport et logistique DHL est partenaire du Championnat du monde de Formule – E, une course automobile similaire à la Formule 1 mais 100% électrique. Sur son stand au bassin de la Villette, le transporteur logistique expose son rôle au sein de cette course de façon ludique, grâce à des outils de réalité augmentée et d’écrans tactiles. L’occasion de présenter au public parisien les nouveaux types de véhicules « green » et d’expliquer les innovations utilisées pour transporter les voitures de courses et l’ensemble de la logistique depuis l’aéroport et jusqu’au lieu des Grands Prix.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

© Sylvestre Rome




Nobatek : En immersion dans la construction durable

8 décembre 2015

Nobatek est un centre technologique privé qui intervient auprès des entreprises du BTP et de travaux publics, de promoteurs immobiliers, de maîtres d’ouvrages, de producteurs de matériaux ou encore auprès de cabinets d’architectes. Nobatek présente sur son stand un logiciel de réalité virtuelle à partir de plan de construction. Il sert à tester l’impact environnemental d’un bâtiment avant sa construction. Les acteurs du bâtiment auront désormais un outil leur permettant de relever des objectifs plus élevés en termes de transition énergétique.

IMG_6409 IMG_6420

 

 

 

 

IMG_6442 IMG_6437

© Nobatek




Lemon tri : Des machines qui récompensent le tri sélectif

7 décembre 2015

Augmenter le taux de recyclage et sensibiliser de façon ludique les citoyens au tri, telles sont les fonctions des machines Lemon Tri. Ces appareils trient les emballages de boissons telles que les canettes, les bouteilles ou les gobelets, permettant ainsi d’augmenter le taux de recyclage. De plus, grâce à un système de loterie, l’utilisateur à une chance de voir son geste récompensé par un cadeau, sous forme par exemple d’un jeton pour un café gratuit ou peut choisir de faire un don à une association.

© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome



IDCmem : Transformer les rayons du soleil en énergie pour chauffer l’eau

8 décembre 2015

IDCmem a développé le suiveur solaire bi-énergie. Cette étrange structure est un ensemble de miroirs, disposés autour d’un échangeur thermique, un dispositif qui concentre les rayons du soleil pour générer une température élevée, quel que soit la saison assure Daniel Winninger son concepteur. Comme son nom l’indique, le suiveur solaire suit la course du soleil pour optimiser le rendement tout au long de la journée. L’énergie ainsi produite permet de chauffer l’eau, afin de réduire d’autant sa facture d’électricité. Destiné à l’habitat individuel, il peut être installé sur un toit plat, dans un jardin ou sur une terrasse.

bienergie DSC_0661

 

 

 

 

Crédit photo : Paris & Co




GRDF : Sensibiliser les plus jeunes aux gestes éco-responsables

7 décembre 2015

GRDF est un acteur du service public et souhaite contribuer au développement économique durable et à la transition écologique du territoire en investissant dans les réseaux de distribution de gaz. GRDF développe de nouveaux procédés comme l’utilisation de gaz renouvelables, tels que le biométhane ou travaille sur le BioGNV, un carburant pour nos voitures, plus respectueux de l’environnement. Le distributeur de gaz va lancer un nouveau compteur, Gazpar, qui à l’instar du compteur Linky d’ERDF va chercher à garantir et à améliorer la qualité de service et l’accès aux données de consommations.

GRDF s’est associé à la Ville de Paris pour la COP21 en participant à l’exposition « Paris de l’Avenir » sur le site du bassin de la Villette. Le stand est avant tout dédié aux enfants avec deux maquettes interactives qui permettent de suivre le parcours des différentes énergies (gaz, eau, électricité…) dans une ville. De plus, le distributeur de gaz organise des ateliers de sensibilisations des plus jeunes aux éco-gestes, pour qu’eux-mêmes incitent leurs parents à consommer moins.

© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome



Energie solaire et services : Un mobilier urbain photovoltaïque à tout faire

4 décembre 2015

Bornéo est un mobilier urbain « extérieur, connecté et intelligent » qui fonctionne grâce à des panneaux solaires, ne nécessitant ainsi aucun raccordement ou travaux lors de son installation. Il peut accueillir différents types d’équipements selon la demande des clients : des écrans d’informations, des prises de recharges pour appareils électroniques, un point d’accès Wifi, un bouton pour appeler les services d’urgences ou de secours ou encore des caméras de vidéosurveillance.

© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome

 




Efficacity 2/2 : Comprendre comment optimiser l’énergie dans les villes

4 décembre 2015

Partant du constat de la hausse de l’urbanisation à l’échelle mondiale, le centre de recherche d’Efficacity développe des solutions destinées à améliorer l’efficacité énergétique des villes et à aider à atteindre les objectifs de la transition énergétique. Le stand présente Connexity : une maquette d’un quartier optimisé sur le plan énergétique, ainsi que des logiciels interactifs pour faire de l’éco‑conception urbaine.




Efficacity 1/2 : Optimiser le réseau de transport des marchandises

4 décembre 2015

Le TramFret est une ancienne rame de tramway, recyclée puis réadapté pour le transport des marchandises et qui utilise le réseau existant en circulant entre les wagons destinés aux voyageurs. Ce projet correspond au nouveau Plan de déplacement urbain (PDU), adopté par le Conseil régional d’Ile-de-France en février 2012, qui vise à rationaliser le flux de marchandises en zone dense pour les derniers kilomètres entre entrepôt et livraison finale.

© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome



PlanetWatch24 : Un fertilisant à partir d’une incivilité

4 décembre 2015

Face au problème des « urines sauvages » en centre-ville, PlanetWatch a résolu cette incivilité en la transformant en un puissant fertilisant, 100% bio. La Vespalith est un urinoir ne nécessitant ni eau ni électricité. Cette vespasienne des temps modernes, fabriquée à partir de roche volcanique, est capable de recueillir et recycler l’urine de milliers de donateurs. De plus, elle présente l’avantage de ne causer aucune nuisance olfactive.

© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome

 




SymbioFCell : Une pile à hydrogène pour développer l’éco-mobilité

4 décembre 2015

L’hydrogène est la molécule la plus abondante sur notre planète. Combiné avec de l’air dans une pile à hydrogène, il produit de l’électricité en ne rejetant que de l’eau. Symbio FCell développe des piles à hydrogène et les intègre à des véhicules électriques pour doubler leur autonomie. Cette filière se structure pour fédérer des flottes captives et installer des stations de recharge adaptées.

 

© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome



Camy et Segula : Un navire écologique de transport des marchandises

4 décembre 2015

Le projet de navire écologique Green Deliriver est présenté par le groupe d’ingénierie Segula Technologies et la Communauté d’agglomération de Mantes en Yvelines (CAMY). Il intègre des technologies permettant une gestion intelligente et optimisée de la marchandise, comme des convoyeurs électriques. Répondant à la forte croissance du e-commerce, Green Deliriver permet de d’acheminer les containers jusqu’aux centres urbains sans saturer la circulation fluviale. Utilisant le biogaz et l’électricité comme carburants, il est respectueux de l’environnement et apporte, selon ses concepteurs, une nouvelle dimension à la logistique fluviale.

© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome

 




Sunvie & Adiwatt : Une structure solaire pour les populations isolées

4 décembre 2015

ZE Station, un projet co-développé par Sunvie et Adiwatt, est une structure fonctionnant à l’énergie solaire. Elle est autonome et a vocation à devenir un lieu de vie, d’échanges et de rencontres destiné aux populations isolées. Elle offre également plusieurs types de services : Poste, point livraison, accès au Wifi, téléphone, fax ou encore relai santé et devrait, selon ses concepteurs, permettre de créer 5 emplois durables pour gérer ces services, qui seront proposés à tarifs préférentiels du fait de la gratuité énergétique.

© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome

 




Eiffage : Construire autrement l’habitat de demain

4 décembre 2015

Eiffage, à travers son laboratoire de recherche en développement urbain durable baptisé Phosphore, imagine l’habitat de demain. Des premières applications ont déjà vu le jour comme la résidence étudiants Jean-Jouzel à La Rochelle, réalisée à partir de modules 3D en bois massif contrecollé. Ce procédé, au-delà de sa rapidité d’exécution, contribue à l’atteinte de performances énergétiques élevées. Le bâtiment passif bat tous les records de stockage de carbone par rapport à d’autres solutions existantes, avec 600 tonnes stockées. Les modules de bois massif contrecollé commercialisés sous le nom d’Eiffage Construction Concept Lignum 3D, sont préfabriqués en usine, puis directement transportés sur chantier. Posés au rythme de quatre unités par jour pour la résidence Jean-Jouzel, le chantier a duré à peine sept mois.

© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome

 




Atelier Raum architectes : Un béton produit à partir de matériaux recyclés

4 décembre 2015

Atelier Raum architectes en partenariat avec le Matériaupôle ont développé « Marbre d’ici ». Il s’agit d’un procédé de fabrication qui permet de produire localement du béton à partir du recyclage des gravats provenant des démolitions d’immeubles. Marbre d’ici est issu d’un processus vertueux sur le plan environnemental. Réduits en poudre et mélangés à du ciment et coulés en strates, les déchets du BTP sont transformés en une matière noble. Une nouvelle ressource pour la construction, l’aménagement d’espaces publics ou encore pour le design.

© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome

 




Préparez votre visite au Bassin de la Villette

2 décembre 2015

 

Vous projetez de venir découvrir les innovations et bonnes pratiques en faveur du climat sur le Bassin de la Villette ? 31 stands vous attendent jusqu’au 13 décembre, entre la place Stalingrad et la passerelle côté quai de Seine ! Découvrez les projets et partagez vos découvertes favorites sur twitter #parisdelavenir.

Pour préparer au mieux votre visite, nous vous invitons à télécharger le dossier de présentation  qui vous offre un descriptif de l’ensemble des exposants.

IMG_4421

(suite…)




Vedecom : Un véhicule électrique capable de stocker l’énergie

4 décembre 2015

Le véhicule électrique autonome VEDECOM permet de répondre à deux enjeux majeurs de la transition énergétique : le stockage de l’énergie et la mobilité pour tous. Il permet le développement de nouveaux services et présente la capacité de stocker de l’énergie pour ensuite pouvoir la restituer lors des pics de consommation énergétique en alimentant par exemple des équipements électroménagers.

© Sylvestre Rome
© Sylvestre Rome

 




Defab : De l’eau chaude grâce aux datacenters

2 décembre 2015

StarWatts est un dispositif qui permet d’améliorer la capacité numérique des villes tout en réduisant leur consommation d’énergie et leur empreinte carbone. Grâce à un chauffe-eau alimenté gratuitement par la chaleur des équipements informatiques, un module numérique récupère l’énergie dégagée et rembourse la facture d’eau chaude des bâtiments publiques alentours. StarWatts offre ainsi un service de calcul intensif abordable pour les villes et les entreprises tout en optimisant les dépenses énergétiques.

Defab_P




Altinnova : Des abris sécurisés pour stationner les vélos

30 novembre 2015

Les abris vélos baptisés « Cigogne » ont été développés par Altinnova pour le compte de la SNCF. Ils sont composés de modules qui se posent directement sur le sol, sans avoir besoin de travaux préalables. Conçus pour répondre aux besoins des cyclistes qui se rendent dans les gares, ces modules permettent le stationnement sécurisé d’une flotte de 20 vélos. Les utilisateurs pourront ainsi venir avec leur vélo dans les gares, sans crainte de se le faire voler. De plus les abris Cigogne proposent différents services comme un système de recharge pour les vélos à assistance électrique ou un poste de gonflage en libre-service.

Cigogne

 




Des solutions concrètes pour le climat au service de la ville de demain

30 novembre 2015

La Conférence des parties sur le climat a officiellement commencé ce lundi 30 novembre. Le Président de la République François Hollande et le ministre des Affaires étrangères et du développement international Laurent Fabius, accueillent au Bourget les 150 chefs d’Etats avec l’objectif de trouver un accord mondial permettant de contenir à 2°C le réchauffement climatique. De son côté, Jean Louis Missika adjoint à la mairie de Paris, chargé de l’urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité, a inauguré jeudi dernier l’exposition « Paris de l’avenir » qui se tient au bassin de la Villette et qui réunit 30 exposants venus montrer leurs innovations pour construire la ville de durable de demain autour de 4 grandes thématiques : l’éco-mobilité, l’énergie, l’utilisation des ressources et l’aménagement urbain.

Depuis ce week-end et jusqu’au 13 décembre, le long du quai de Seine aux métros Stalingrad ou Jaurès, les visiteurs pourront découvrir les solutions imaginées par les jeunes start-up ou les grandes entreprises, partenaires de la ville de Paris.




IMG_4421

Le Bassin de la Villette à l’heure de la COP21

30 novembre 2015

L’exposition du Bassin de la Villette a ouvert ses portes depuis lundi dernier. Les 30 exposants accueillent les parisiens et les touristes ce week-end et jusqu’au 13 décembre. Ils présentent leurs innovations en faveur de l’environnement autour de 4 thématiques : améliorer l’efficience énergétique, développer l’éco-mobilité, favoriser l’économie circulaire et construire ville durable de demain.

L’exposition se déroule le long du Bassin de la Villette aux métros Jaurès (Lignes 2, 5 et 7bis) ou Stalingrad (Lignes 2, 5 et 7).

DSC_0678DSC_0665

DSC_0679DSC_0669




Lancement de l’exposition au Bassin de la Villette

25 novembre 2015

La mairie de Paris ayant reçu l’autorisation de la préfecture de police, l’exposition « Paris de l’avenir » au Bassin de la Villette aura bien lieu. Elle bénéficiera en outre d’un dispositif de sécurité renforcé. L’ouverture au public se fera le lundi 23 novembre.




image001

Une vitrine de solutions en faveur du climat au Bassin de la Villette

19 novembre 2015

La COP21 approche à grands pas. En guise d’introduction, la Mairie de Paris s’apprête à recevoir près d’un millier de maires et gouverneurs du monde entier lors du « Sommet des élus locaux » à l’Hôtel de Ville de Paris le 4 décembre prochain. En parallèle, Anne Hidalgo vient d’annoncer un nouveau plan pour la transition énergétique. Après celui entrepris par l’ancien maire Bertrand Delanoë pour la période 2008-2014, le nouveau plan se donne jusqu’à la fin de la mandature actuelle en 2020 pour réduire de 30% la consommation énergétique de la capitale. Un objectif ambitieux financé par un « Green bond » – emprunt dont les fonds ne peuvent servir qu’à des projets écologiques – de 300 millions d’euros.

Mais l’effort pour réussir le pari de la transition énergétique ne peut être supporté par les seules collectivités locales. Le secteur privé doit y apporter sa contribution et dans cette optique la Mairie organise des expositions pour présenter au public parisien et aux touristes, les grands groupes et les start-up qui innovent pour l’environnement. Après les Berges de Seine aux mois d’août et septembre, c’est au tour du bassin de la Villette d’accueillir les stands autour de quatre thèmes : Mobilité et logistique, Energie, Utilisation des ressources et Aménagement urbain.

En parcourant le quai, les passants remarqueront certainement le mobilier « intelligent et connecté » Borneo de la société Energie Solaire et Service. Celui-ci permet de recharger son téléphone et d’avoir un point d’accès Wifi grâce à ses panneaux solaires. Ils auront l’occasion de tester un ou plusieurs des douze produits et solutions développés par POC21 ; un camp d’innovateurs qui a réuni, en septembre dernier au château de Millemont, une centaine de pionniers venus du monde entier dans des ateliers collaboratifs. Les promeneurs pourront comprendre le fonctionnement des pompes à chaleur qui récupèrent les calories des eaux usées en s’arrêtant au stand d’EREIE. Ils auront également la possibilité d’expérimenter le casque de réalité virtuelle de DHL, pour découvrir la Formule-E, une course de voiture 100% électriques.

Au total, 30 exposants sont disposés le long du Bassin de la Villette entre les métros Jaurès et Stalingrad et présentent leurs innovations du 18 novembre au 13 décembre.

Mise à jour le 16/11/2015 – En raison des évènements du vendredi 13/11 et des mesures de sécurités prises par le gouvernement et la mairie de Paris : l’ouverture des expositions, au Bassin de la Villette et sur le parvis de l’Hôtel de Ville, est suspendue pour le moment, nous vous tiendrons informés.




Le train du climat fait son tour de France

12 octobre 2015

Initié par la SNCF et le collectif de chercheurs « les messagers du cl!mat », un « train expo » partira de Paris le mardi 06 octobre et traversera 19 grandes villes avant d’arriver à Nancy le 25 octobre. Le train du climat accueillera les visiteurs souhaitant s’informer sur le changement climatique. Trois voitures thématiques permettront de comprendre : le rôle de l’action humaine sur le climat, les risques encourus par la planète en cas d’inaction et les moyens pour lutter contre la hausse des émissions de gaz à effet de serre. Dans chaque ville étape, des animations et des expositions sont prévues pour sensibiliser le grand public à ces questions.

Infos pratiques : ici




Le ministère de l’Ecologie associe les citoyens à la lutte contre le changement climatique

12 octobre 2015

Le ministère de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie vient de lancer une plateforme collaborative pour que chaque citoyen puisse contribuer au débat de la transition énergétique et apporte des solutions au dérèglement climatique. Cet espace de participation citoyenne a pour objectif d’associer et de mobiliser la société civile à la mise en œuvre des politiques publiques en faveur de l’environnement, avant la tenue de la COP21 du 30 novembre au 11 décembre à Paris.

Pour participer au débat rendez-vous sur www.votreenergiepourlafrance.fr




Le Dôme du climat ouvre ses portes

12 octobre 2015

Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie et Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education ont inauguré ce matin, en présence du Président de la République François Hollande, le Dôme du climat dans la cour du ministère de l’Ecologie. La structure de 14 mètres de diamètre et de 7 mètres de haut permettra de présenter au grand public les activités spatiales liées à l’observation de la Terre. A l’intérieur, le thème « l’espace au service du climat » est mis en avant via un écran panoramique qui diffuse des films réalisés pour l’occasion. Des dispositifs interactifs permettent aux visiteurs de mieux comprendre les enjeux autour de 5 grands thèmes : la montée des eaux (l’hydrosphère), la fonte glaciaire (la cryosphère), la déforestation (la biosphère), l’effet de serre (l’atmosphère) et les activités humaines (l’anthroposphère).

 




Quatre projets d’arrêtés pour développer la géothermie

12 octobre 2015

La Ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a présenté de nouveaux mécanismes qui visent à soutenir et aider le développement de la filière « géothermie ». Celle-ci consiste à utiliser les calories (chaleur) contenues dans le sol terrestre pour les utiliser directement ou pour les convertir en électricité. Après un an de consultation avec les acteurs de ce secteur et pour répondre à son engagement de mettre en place cette réforme avant la fin de l’année, la Ministre a présenté quatre projets d’arrêtés. Ils doivent permettre de dynamiser l’utilisation des énergies renouvelables produites par la géothermie et par le biométhane issu des décharges et des stations d’épuration. Un levier supplémentaire pour atteindre les objectifs de la loi de transition énergétique et porter ainsi à 32% la part des énergies renouvelables dans la consommation globale d’ici 2030.




Une journée sans voiture à Paris

12 octobre 2015

Faisant suite au vœu du collectif « Paris sans voiture », la mairie de Paris lance la première journée sans voiture ce dimanche 27 septembre. Certaines zones de la capitale seront entièrement piétonnisées et dans le reste de Paris les voitures ne pourront circuler qu’à 20 km/heure. Cette mobilisation inédite s’inscrit dans le cadre de la Conférence Climat (COP21) qui aura lieu du 30 novembre au 11 décembre au Bourget. Le dispositif « journée sans voiture » vient s’ajouter aux efforts de la Mairie pour sensibiliser le grand public aux enjeux de transition énergétique.

De nombreux évènements festifs sont prévus pour que les parisiens se réapproprient l’espace public. Ce sera l’occasion, entre autre, d’aller découvrir les innovations environnementales des partenaires de la ville sur les Berges de Seine.




SNCF Réseau sur les rails de l’économie circulaire

12 octobre 2015

SNCF Réseau est engagé en faveur du climat via des actions concrètes d’économie circulaire tout en sensibilisant le grand public aux enjeux du changement climatique. Bernard Torrin, Directeur Environnement et Développement Durable chez SNCF Réseau, explique comment SNCF Réseau transforme ses déchets en véritables ressources pour inscrire le transport ferroviaire dans un processus de transition énergétique.




Les jardins à l’honneur en Ile-de-France

12 octobre 2015

La ville de Paris lance, ce week end du 26-27 septembre, la 19e fête des jardins. Tous les Franciliens sont invités à participer à des animations dans plus de 150 sites comme les parcs, jardins, bois et squares à travers 23 villes en Ile-de-France. Ils pourront partager leurs photos sur Instagram avec le hashtag #fetedesjardins et seront accueillis par les acteurs de l’environnement comme les jardiniers, les paysagistes ou encore les bucherons travaillant pour la Mairie. Au programme, plus de 400 animations gratuites pour « explorer les espaces verts autrement », « participer à la végétalisation de la ville », « découvrir l’agriculture urbaine » ou encore « préserver la biodiversité et agir pour le climat ». Des animations sont également organisées spécialement pour les plus jeunes.

Le programme complet ici




Le big data au service de l’environnement

12 octobre 2015

Cap Digital, le pôle de compétitivité spécialisé dans la transformation numérique, organise une conférence du 23 au 25 septembre au CNAM à Paris pour découvrir la Research Data Alliance (RDA) et ses applications pour l’environnement. La RDA se fixe l’objectif de faciliter les échanges de données au niveau mondial entre les startups, les PME et les grandes entreprises. Avec la participation d’Axelle Lemaire, Secrétaire d’État chargée du Numérique, la conférence mettra l’accent sur l’engagement des entreprises dans le développement d’outils et la mise en place de politiques publiques permettant l’analyse de masses de données (big data) liées aux enjeux de la transition énergétique.

Plus d’information ici




DSC_9984

Un jardin potager sur les toits de Paris

12 octobre 2015

DSC_4900L’association Veni Verdi en collaboration avec ERDF et la Mairie du 2ème arrondissement de Paris, viennent d’inaugurer un jardin potager sur le toit du bâtiment abritant les locaux de l’entreprise qui gère le réseau électrique français. Après avoir monté 12 tonnes de terre sur le toit de 220 m², les bénévoles ont pu récolter 110 kg de légumes après trois mois. « Produire de l’alimentation n’est pas anodin, c’est notre responsabilité à tous », a déclaré Nadine Lahoud, présidente de l’association Veni Verdi.

Le toit accueille une quinzaine d’espèces de légumes différentes parmi lesquelles : des rutabagas, des radis noirs, des petits pois ou encore des plantes aromatiques (cerfeuil, menthe, coriandre…). Pour l’instant, les récoltes sont vendues aux employés d’ERDF, mais l’objectif à terme est de multiplier ces expériences afin d’alimenter un circuit court, en vendant aux restaurants et commerçants locaux. « Nous souhaitons développer une véritable filière et pouvoir commercialiser cette production pour la vendre sur les marchés parisiens ou dans des AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne)», a ajouté Pénélope Komitès, adjointe à la Mairie de Paris en charge des espaces verts.IMG_6387

La végétalisation est un enjeu majeur de la transition écologique, puisque les plantes transforment le dioxyde de carbone en oxygène grâce à la photosynthèse. Dans ce sens la Capitale s’est fixée comme objectif de végétaliser 100 hectares à l’horizon 2020.

(suite…)




Visuel édito 2 Une

Top départ pour la COP21, la ville de Paris comme fer de lance

12 octobre 2015

Le jour où la France s’engage pour le climat, c’est ainsi que l’Elysée a renommé ce jeudi 10 septembre 2015. Un tapis vert était déroulé pour accueillir le Président François Hollande qui s’est exprimé pour mobiliser l’ensemble des partenaires, les chefs d’Etat des 196 pays participants, les grandes entreprises, mais aussi les citoyens, à s’emparer de la question de la transition écologique. Pour l’instant, toujours pas d’annonce mais le Président l’assure, « un accord doit être trouvé avant la conférence de Paris ». Même si il évoque « un risque d’échec », il assure que « l’enjeu doit nous stimuler ». Laurence Tubiana, ambassadrice chargée des négociations sur le changement climatique était présente aux côtés du Président. Elle a réaffirmé sa volonté de parvenir un accord, tout comme Ségolène Royal pour qui « l’accord n’est pas une fin en soi mais un moment d’accélération. »

La ville de Paris, qui accueillera la conférence climat en décembre prochain est déjà en ordre de marche. Depuis le mois d’août la Mairie organise une série d’expositions sur le thème du climat ; la prochaine débute ce samedi 12 septembre. On peut retrouver les projets des grandes entreprises partenaires (ERDF, SNCF, SUEZ…) mais aussi des start-up venues présenter pour l’occasion leurs innovations en matière d’environnement. Chaque exposant s’est fixé comme objectif d’améliorer notre quotidien tout en préservant l’environnement. On pourra ainsi faire un tour sur la Seine dans un bateau 100% alimenté par l’énergie solaire, produire de l’électricité en marchant sur des dalles ou voir une « maison fraîche » qui inverse l’effet de serre.

Retrouvez tous les exposants du 12 septembre au jeudi 8 octobre sur les Berges de Seine, entre le port de Solferino (Musée d’Orsay) et le port du Gros Caillou (Pont de l’Alma).




OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une rentrée ensoleillée pour le photovoltaïque

12 octobre 2015

C’est la rentrée et les parisiens ont repris le travail. Ils laissent le loisir aux touristes de profiter du calme des Berges de Seine pour admirer les différentes innovations proposées par les démonstrateurs, en partenariat avec Paris de l’Avenir. Ce 1er septembre Jean-Louis Missika, adjoint à la Mairie de Paris chargé de l’urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité, a choisi de rencontrer les exposants, installés le long du fleuve.

L’attraction du jour n’est pas sur les berges mais directement sur la Seine : un bateau 100% électrique, développé par Grove Boats SA et affrété par Paris Canal. C’est au moment de l’embarquement que le soleil, timide jusque-là, commence à pointer ses rayons, une aubaine pour les 32 panneaux photovoltaïques qui équipent le « Felix De Azara ». Le démarrage, presque imperceptible, se fait dans un silence royal et permet au capitaine d’expliquer les caractéristiques techniques de ce concentré de technologie. Il est en effet équipé des mêmes moteurs que le « Sun21 », le premier bateau à avoir traversé l’Atlantique au 100% solaire. Un petit tour à bord de ce catamaran permet à l’élu parisien et au petit cortège qui l’accompagne, de gagner le reste des exposants situés non loin de là.

La journée étant placé sous le signe du soleil, la visite se termine par la Solaire Box© de la start-up parisienne Scitior. Celle-ci propose des box de 5 à 32 mètres carrés. Dotés d’une toiture intégralement recouverte de panneaux solaires, ils peuvent répondre à une multitude de besoins pour des garages, des bureaux ou des rangements. L’énergie solaire permet à ces box, de bénéficier de l’électricité, du chauffage, de sanitaires ou encore d’eau chaude.

(suite…)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *